Rio 2016-Paralympique : les Rwandais y participent

Par 2016-08-29 09:30:29

Les joueuses de Sitting Volleyball  Rwanda qui s'envoleront à Rio de Janeiro pour les Jeux Paralympiques (Photo Archives)

Au moins 23 Rwandais participeront aux Jeux paralympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro au Brésil qui se dérouleront du 07 au 18 septembre 2016. Une équipe féminine de Sitting Volleyball se prépare pour s’envoler en Amérique Latine à côté de l’athlète Hermas Muvunyi qui devra se mesurer face à ses pairs handicapés venus de tous les coins de la planète.

Les joueuses de Sitting Volleyball participeront aux Jeux paralympiques d’été 2016 à Rio de Janeiro au Brésil. Elles se préparent pour s’envoler dans ce pays de l’Amérique Latine, animées d’esprit vaillant pour y décrocher une médaille. A côté de ces joueuses, il y a l’athlète Hermas Muvunyi qui devra aussi défendre les couleurs nationales à Rio de Janeiro devant ses pairs vivant avec handicap sélectionnés dans d’autres pays de la planète.

Ces personnes vivant avec handicap rwandais ne seront pas seuls au Brésil, mais aussi d’autres Rwandais dont le staff de l’équipe les accompagneront. Tous ensemble, ils seront au nombre de 23 qui devront fouler le sol brésilien une semaine avant l’ouverture officielle des jeux paralympiques.

Le Président du Comité Paralympique du Rwanda (NPC-Rwanda), M. Célestin Nzeyimana, a déclaré que l’équipe des joueuses de Sitting Volleyball devra s’y rendre un peu plutôt pour s’habituer au climat du lieu et pour faire des entraînements intenses.

Il a noté que l’équipe féminine de Sitting Volleyball avait décroché son ticket de participation aux Jeux Paralympiques en 2015 (matchs tenus au Rwanda), lorsque cette équipe a été proclamée première en Afrique vu sa performance. "A Rio, elle représentera donc l’Afrique", a noté M. Célestin Nzeyimana.

Ce dernier a souligné que cette équipe ne va pas opérer des miracles, car elle a commencé à peine les compétitions internationales en 2014 pour décrocher le ticket des Jeux Paralympiques en 2015.

Toutefois, ces joueuses ont joué des matchs amicaux avec de grandes nations comme la Slovénie, la Chine et les Pays-Bas dans le cadre de les préparer aux grandes compétitions. "Ces équipes ont battu la nôtre, mais aussi l’équipe rwandaise en avait tiré une grande expérience et amélioré son jeux", a montré le coach adjoint Jean Marie Nsengiyumva.

"Ce sont ces mêmes équipes qui seront aussi à Rio, nous auront à les affronter avec énergie, car nous les connaissons déjà", a-t-il rassuré.

A Rio, ce sont huit équipes qui se disputeront les médailles dans la discipline de sitting volleyball côté féminin. Il s’agit du Brésil, USA, Chine, Iran, Canada, Ukraine, Pays-Bas et Rwanda. "On ne sait pas encore comment les équipes se rencontreront, mais d’ici peu de temps, toute information y relative sera claire de la part des organisateurs", a rappelé le Président du Comité Paralympique du Rwanda M. Célestin Nzeyimana.

Espoir du camp de l’athlète Muvunyi

Le Président du Comité Paralympique du Rwanda, M. Célestin Nzeyimana, croit que Hermas Muvunyi pourra gagner une médaille, car son coéquipier Nkundabera avait décroché une médaille de bronze en 2004 à Athènes lors des Jeux Paralympiques. Muvunyi pourra donc courir 400 et 1500 m chrono.

Hermas Muvunyi atteste lui-même qu’il fera tout son mieux pour gagner une médaille dans ces jeux de Rio. "Mon esprit est bien concentré sur cette médaille, vous ne comprendrez pas peut-être à quel point j’en voudrais…"

Safari Byuma

 

image

3 Comments

Join the Conversation