L’Université de Kigali a octroyé des diplômes à 573 lauréats

Par Admin 2017-03-11 15:08:11

Pour l’édition 2016-2017, l’Université de Kigali vient d’octroyer des diplômes à 573 lauréats parmi lesquels ceux qui ont achevé le niveau de licence, d’autres le niveau de master.

« 

Prof Nshuti Manassé, Président du Comité des fondateurs de l'Université de Kigali (Photo James N)

 »

C’est pour la deuxième fois consécutive que l’U0K ( University of Kigali) lance sur le marché des lauréats qui se disent confiants en eux-mêmes pour entrer en compétition aussi bien sur le marché national qua sous-régional.

Les nouveaux lauréats sont issus de trois facultés dont celle de Droit, celle d’Economie et Gestion des Affaires ( Busness Management and Economics) et celle de Technologie de l’Information et Architecture (IT and Architecture), ainsi que de deux niveaux postuniversitaires à savoir les Programmes de Master et de Diplôme supérieur en Education.

Prof Nshuti Manassé, Président du Comité des membres fondateurs de l’Université de Kigali a réitéré sa reconnaissance au Président Paul Kagamé et au Gouvernement rwandais qui ont promu l’enseignement pour tous ouvrant ainsi la voie à la création des institutions privées d’ enseignement superieur , et facilitant en même temps la tâche aux investisseurs dans ce domaine.

Selon lui, « il a été prouvé que l’enseignement universitaire privé est de plus grande qualité au monde entier, et nous voulons que cela soit aussi prouvé à l’Université de Kigali ».

Il a renchéri en déclarant, « nous qui formons le Comité des fondateurs de cette université avons pour la plupart eu la chance d’étudier dans de bonnes universités de l’étranger qui dispensent un enseignement de qualité, et c’est bien r cela que nous envisageons de transposer à l’Université de Kigali ».

Selon le Pr Manassé, l’Université de Kigali a réalisé des performances pour le peu de temps qu’elle vient de faire, car le nombre de ses étudiants est passé de 900 à 4500 à travers ses branches de Kigali, Musanze, Rubavu, Nyanza et Rusizi.

Le Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Education chargé de l’Enseignement primaire et secondaire qui était l’hôte d’honneur à cette cérémonie de collation de grades, Isaac Munyakazi a félicité les fondateurs de l’Université de Kigali car ils ont énormément contribué à la promotion de l’enseignement supérieur au Rwanda.

Munyakazi a déclaré que, « lorsque qu’il ya des investisseurs qui choisissent le secteur de l’éducation, le gouvernement est toujours prêt à leur faciliter la tâche et à les appuyer ».

Il a ajouté que c’est une bonne affaire que le secteur privé se joigne au public pour promouvoir l’enseignement supérieur national afin de produire de nombreux lauréats capables d’entrer en compétition sur le marché du travail au pays et dans la sous-région.

A cet effet, a-t-il ajouté, le gouvernement s’emploi à rapprocher la population des institutions d’enseignement à tous les niveaux pour faciliter l’accès à tous

Seulement, a précisé le Secrétaire d’Etat, « notre vœu n’est pas de produire un nombre élevé de lauréats, mais de produire des professionnels prêts à se lancer sur le marché du travail ».

Munyakazi a exhorté les lauréats sortants à envisager d’aller plus loin en performant leurs capacités car le pays a besoin des cadres achevés.

Concernant certaines institutions d’enseignement supérieur qui sont pointées du doigt et accusées de produire des lauréats incapables de défendre les connaissances acquises sur le marché du travail, Munyakazi a rassuré l’opinion, promettant des mesures allant dans le sens de la correction des erreurs du passé.

Il a déclaré, « désormais, aucune nouvelle institution d’enseignement supérieur ne pourra ouvrir ses portes avant d’avoir prouvé qu’elle rempli toutes les codifiions requises tel que prescrit par la loi en la matière ».

Au nom des lauréats, Innocent Kimenyi a rassuré aussi bien les responsables de l’Université de Kigali que les parents d’étudiants leur promettant qu’ils vont être exemplaires sur le marché du travail car, a-t-il dit, « nous avons reçu ce qu’il faut pour entrer en compétition sur le marché du travail et nous sommes prêts à
contribuer efficacement au développement national”.

Jean Louis KAGAHE

image

3 Comments

Join the Conversation