RDB : pas d’équivoque sur les nouveaux tarifs de visite des gorilles

Par Admin 2017-05-09 13:20:04

L’Office Rwandais de Développement, RDB, a levé l’équivoque qui planait sur les nouveaux tarifs de visite des gorilles de montagnes du Parc National des Virunga dans la Province du Nord, lesquels ont été majorés de 750$ à 1500$ par visite et par individu, sans distinction aucune.

Le Rwanda ne ménage aucun effort pour protéger les gorilles de montagnes en voie de disparition ( photo-internet)

Juste après l’annonce le week-end dernier des nouveaux tarifs pour la visite des gorilles de montagnes du Parc National des Virunga , d’aucuns se sont posé la question de savoir si cela concernaient aussi bien les étrangers que les nationaux, ou alors toutes les catégories sociales.

Sans tarder, la Directrice Générale de RDB, Akamazi Clare, a annoncé, via son compte twitter, que personne n’échappait à la règle, précisant par ailleurs que l’application des nouveaux tarifs devait débuter immédiatement à partir du samedi 6 mai 2017.

La Direction générale de RDB a néanmoins déclaré que quelques réductions seront faites à l’occasion des visites particulières, et que quelques facilités particulières aussi pourront être réservées aux nationaux, notamment ceux des environs du Parc National des Virunga.

Akamanzi Clare a tenu a souligner que la majoration des tarifs ne devrait pas être un prétexte pour que les nationaux ne visitent pas les gorilles car, d’habitude, ils ont toujours été très peu nombreux ( 3%) pour le faire.

Des réductions particulières des tarifs sont prévues

A ce jour, il faut 1500 dollars américains (1500$) par individu ( plus de 1 250 000 FRW) pour accéder au domaine des gorilles des montagnes, pendant qu’il suffisait de 750 dollars seulement ( plus ou moins 630 000FRW) auparavant.

D’autre part, pour une visite guidée en direction d’une famille spécifique de gorilles, le nouveau tarif prévoit que les bénéficiaires devront payer quinze mille dollars américains (15000$) pour effectuer ensuite leur visite en toute quiétude en compagnie d’un garde forestier.

La même annonce stipule que pour les touristes qui, en plus de la visite des gorilles, souhaiteront visiter d’autres parcs nationaux tels que Nyungwe ou l’Akagera, et cela dans un délai de trois jours consécutifs, une réduction de 30% au tarif global leurs sera accordée.

Il en sera de même pour les visiteurs qui s’inscriront dans la catégorie des personnes venues au Rwanda pour participer à des Conférences ou autres réunions internationales et qui, en marge de celles-ci ( avant ou après) souhaiteront visiter les gorilles. Ils bénéficieront aussi d’une réduction de 15%.

Selon les officiels de RDB, cette majoration des tarifs vise à permettre un entretien plus efficace du Parc National des Virunga tout en promouvant le bien-être socio-économique des populations vivant aux alentours dudit parc.

D’autre part, ont souligné ces officiels de RDB, cette nouvelle mesure permettra une meilleure redistribution des revenus financiers issus du tourisme, et la part annuelle réservée aux populations locales ira de 5% habituel à 10%.

Au cours de 12 dernières années, près de 400 projets ont été exécutés en faveur des populations locales tels que des hôpitaux et centres de santé, des écoles, la distribution d’eau potables ainsi que d’autres projets générateurs des revenus.
Des hôtels et autres infrastructures sont en construction permanente dans le district de Musanze pour faciliter l’accueil des touristes.

Alors que les gorilles de montagnes constituent l’une des espèces menacées d’extinction sur la planète, et que sur les 880 restants au monde 62% d’eux se retrouvent au Rwanda, il s’avère plus que jamais urgent de prendre soin de ces primates.

Jean Louis KAGAHE.

image

3 Comments

Join the Conversation