MOP28 : Kagame demande l’implication de tous

Par Admin 2016-10-18 12:59:47

Le Président Paul Kagame a demandé à toutes les parties d’agir ensemble et vite dans l’élimination des gaz fluocarbures qui appauvrissent l’ozone. Il prononçait le mot d’ouverture à la conférence sur le Protocole de Montréal (MOP 28).

Dans son intervention devant les participants au MOP28 à Kigali ce jeudi 13 octobre, le Chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, qui procédait au lancement officiel des travaux, a montré la nécessité d’agir vite dans l’engagement à l’élimination des gaz fluocarbures.

” Plus nous agissons vite moins le coût sera élevé, et moins lourd sera le poids du problème de l’environnement pour nos enfants.” A déclaré le Président Kagame.

Pour le Chef de l’Etat Paul Kagame, il ne revient pas seulement aux gouvernements d’agir. Mais le secteur privé et les scientifiques doivent poser des actions concrètes.

” La responsabilité d’agir ne revient pas seulement aux gouvernements mais également au secteur privé et aux scientifiques. Nous devons nous rappeler qu’il y a beaucoup à gagner dans l’efficacité des appareils. Agir ainsi permettra de réduire sensiblement encore les émissions nocives jusqu’à peut-être une autre moitié d’un degré Celsius.” A ajouté Kagame.

Cependant le Président Kagame souligne que la barre pourrait être placée plus haut pour ne pas se limiter au juste minimum.

“Il ne fait jamais de mal à se montrer ambitieux. Travaillons ensemble pour trouver de bonnes solutions aux problèmes éventuels.”

Même son de cloche pour Erik Solheim, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), qui recommande l’ambition et la flexibilité comme des éléments essentiels pour arriver à un compromis dans ces négociations de Kigali sur le MOP 28.

Juste après les cérémonies officielles de lancement des travaux, le ministre rwandais des ressources naturelles, Dr Vincent Biruta a été élu président de la conférence pour la poursuite des négociations entre les représentants des pays parties au Protocole de Montréal sur l’élimination des gaz fluocarbures.

Gérard Rugambwa

image

3 Comments

Join the Conversation